jeudi 11 avril 2013





Stanislas Rodanski en 1980 à la terrasse du glacier Nardone à Lyon (Photo: J-P Lebesson)



" J'écris comme on tresse une corde en prison, dans la haute tour d'un château que j'ignore. J'écris là où d'autres se sont pendus. "



                Stanislas Rodanski, éclats d'une vie, Fage Éditions ( B. Cadoux)



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire