dimanche 26 août 2012

Philippe Jaccottet






Philippe Jaccottet



" Ce soir lumière dorée dans l'air froid (...). Voici que maintenant l'or vire au rose... Intimité de la lumière, dans la chambre, sur le papier blanc qui à son tour est devenu presque rose. Une enveloppe d'ombre sur les livres, les objets. Rien que le bruit du vent et des paroles. Bientôt la nuit empêche d'écrire sans lampe. Le jour n' habite plus que l'extrême hauteur du ciel. Nous tournons le dos au soleil. Nuages mauves lilas. Papier presque bleu. Un feu qui s'éteint. Je ne vois presque plus les mots."

                                        Philippe Jaccottet, La Semaison, Éditions Gallimard


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire