vendredi 10 août 2012

Ossip Mandelstam







" J'assimile le poème à la barque funéraire égyptienne. Tout y est en réserve pour la vie, rien n'a été oublié."


Ossip Mandelstam

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire