dimanche 28 novembre 2010

" Se mettre en jeu dans l'ébranlement de la peur " M. Blanchot, L'Entretien infini



" - ... la peur... oui la peur, à laquelle atteint seul l'illimité de la pensée... la peur, oui, mais la peur de quoi... ?

  - ... évidemment la peur de RIEN..."

                                               Georges Bataille, Le Coupable, Oeuvres complètes

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire